Théâtre - "Neige": Texte et Mise en scène : Pauline Bureau

Neige

Texte & Mise en scène : Pauline Bureau

“La part des anges” est une compagnie qui regroupe une vingtaine d’artistes et techniciens avec lesquels Pauline Bureau, autrice et metteure en scène, travaille depuis plus de dix ans. "Neige", un spectacle visible dès l’âge de 10 ans, s’apparente selon elle au conte et au teen-movie. Surtout ne pas hésiter et se laisser emporter dans la forêt magique de Neige, car en décembre, c’est bien connu place aux rêves…et aux enfants !
Théâtre - "Neige": Texte et Mise en scène : Pauline Bureau
Photos Christophe Raynaud de Lage

Neige, l’histoire d’un ange qui grandit

Neige s’ennuie un peu chez elle. Elle a quinze ans et une seule hâte, celle de grandir. Encore faut-il échapper aux réflexions incessantes de sa mère. Les “Ne ris pas si fort, ne mets pas de jean, qu’est-ce que c’est que ces baskets, sois gentille, sois jolie, sois polie” succèdent aux “Coiffe-toi. Qu’est-ce que c’est que ce noir sous tes ongles et ces nœuds dans tes cheveux? Si tu n’as rien à dire, tais-toi”.
Ces règles édictées sur le ton de la dureté “taillent dans sa joie”, dit Neige dans son journal. Face à son miroir, la mère s’étonne de vieillir. Elle voit en filigrane le visage de sa propre jeunesse qui s’éloigne à travers celui de sa fille qui grandit. Neige a disparu. la dernière fois qu’on l’a vue, elle s’enfonçait dans la forêt à proximité de la maison. Et c’est sûrement là qu’il faut la chercher… En faisant cette fugue, Neige échappe à l’aventure que sa mère veut écrire à sa place. Elle rencontre le chasseur, vieil écolo qui a quitté son travail d’ingénieur pour vivre au plus près de la nature, près des loups et des chevreuils de la forêt. Elle fait aussi la connaissance de Chris et Delphine, deux jeunes gens qui vont l’ouvrir enfin à des parts inconnues d’elle-même en l’acceptant à leurs côtés…

Théâtre - "Neige": Texte et Mise en scène : Pauline Bureau
Photos Christophe Raynaud de Lage

Le miroir magique des contes de fées

“Neige” est une pièce basée sur le conte mais qui parle à chacun, quel que soit son âge. Le thème central de la pièce est la transformation : celle d’une petite fille sur le chemin de l’adolescence, celle d’une maman qui prend conscience de son âge et a du mal à voir sa fille grandir et lui échapper. L’écriture dramatique de Pauline Bureau et son sens aigu du mouvement sur le plateau nous plonge dans l’intimité des personnages. Le récit s’échappe vers la découverte de soi-même et des autres à travers des archétypes du conte : la mère sévère avec sa fille et peut-être un peu jalouse de sa jeunesse, le père effacé et conventionnel, le chasseur de la forêt qui est un initiateur des secrets de la vie.

Le conte est à la base de la construction du récit, mais Pauline Bureau l’ouvre à d’autres critères qui en bousculent les codes traditionnels. Le rapport entre Neige et sa mère est plus ouvert, le prince charmant n’est plus au centre et les découvertes s’initient dans un rapport plus ouvert aux autres filles. La mère qui part à la recherche de sa fille dans la forêt retrouve, hors du contexte de sa vie habituelle, la part de l’adolescente qu’elle a été. Cette découverte la conduira à un rapport plus apaisé avec sa fille. “C’est important pour moi de proposer un modèle mère-fille qui n’est pas dans la concurrence et qui va vers un lien d’adulte à adulte où chacune apporte quelque chose à l’autre” souligne Pauline Bureau.
Pourtant, cet approfondissement de l’écriture resterait purement intellectuel s’il n’était souligné et porté par une scénographie qui fait de la pièce un espace de poésie et de rêve dans lequel circulent les chevreuils et les loups de la forêt.

Une mise en scène basée sur les transformations

S’appuyant sur l’immense talent scénographique d’Emmanuelle Roy, Pauline Bruneau axe sa mise en scène autour de la forêt et de l’eau sous toutes ses formes, y compris la neige et la glace. Des éléments de la nature dans lesquels les acteurs sont plongés dans une relation organique qui se passent des mots. La musique, les silences et certaines images -où les personnages sont filmés sous l’eau – ouvrent vers la magie du conte et nous font parvenir sans discours, vers les jeux de l’inconscient. “Chaque réveil, chaque renaissance, symbolise l’accession à un niveau supérieur de maturité et de compréhension”. Cette affirmation est le fil conducteur de toute la pièce. Elle conditionne une évolution des situations et une transformation des personnages impliquant des changements dans les costumes.
Cette transformation physique et mentale des personnages revisite aussi les codes du conte. Neige quitte son tutu et ses chaussons de danse de petite fille sage pour une doudoune et un bonnet sur ses cheveux qu’elle a coupés elle-même, devenant une adolescente qui découvre la liberté et les copains. Ses parents changent eux aussi le côté strict de leurs vêtements s’ouvrant ainsi à une vie plus libre et moins conventionnelle. Plonger dans l’eau de la cuve au centre de la forêt devient le symbole d’une re – naissance et des retrouvailles avec l’enfant que l’on a été.
Après avoir été les enfants déçus de ceux qui nous ont mis au monde, après être devenus les parents fragiles qui ont envie de bien faire, se libérer de tous ces carcans revient à allumer la vie et à retrouver la liberté de la “vie sauvage”.
“Neige” est un conte magnifique à découvrir à partir de dix ans et qui permet également aux adultes de redevenir l’enfant oublié qu’ils ont été.

Théâtre - "Neige": Texte et Mise en scène : Pauline Bureau
Photos Christophe Raynaud de Lage

Neige

Texte & Mise en scène : Pauline Bureau

Tout public dès 10 ans


Avec : Yann Burlot, Camille Garcia, Régis Laroche, Marie Nicolle, Anthony Roullier, Claire Toubin

  • Scénographie et accessoires : Emmanuelle Roy
  • Composition musicale et sonore : Vincent Hulot
  • Dramaturgie: Benoîte Bureau
  • Vidéo et magie : Clément Debailleul

  • Lumières : Jean-Luc Chanonat
  • Costumes : Alice Touvet

  • Perruques : Julie Poulain


Durée : 1 h 25


Théâtre de La Colline 75020 Paris

Du 1er au 22 décembre 2023 au Grand Théâtre
Du mercredi au samedi à 20h30, le mardi à 19h30 et le dimanche à 15h30


Mardis 5 et 12 décembre à 14h30 et 19h30, Jeudis 7 et 14 décembre à 14h30 et 20h30

TOURNÉE

11 et 12 janvier 2024 – Le Bateau feu – Scène nationale de Dunkerque
25 janvier 2024 – Cratère – Scène nationale d’Alès
5 et 6 février 2024 – Scène nationale 61 – Alençon, Flers, Mortagne au Perche
11 et 12 avril 2024 – Espace des arts – Scène nationale de Chalon sur Saône
17 et 18 avril 2024 – Théâtre de Cornouaille – Scène nationale de Quimper

Retour en haut
Tweetez
Partagez