Spectacle Lauréat du Festival Impatience 2019

Les Femmes de Barbe Bleue

Les femmes de barrbe bleu - théâtre

Écriture collective dirigée par Lisa Guez

Mise en forme : Valentine Krasnochok 
Mise en scène : Lisa Guez

Un public en majorité féminin, ce soir-là, dans la salle du Théâtre Paris-Villette pour ce spectacle qui parle des femmes mais pas de n’importe lesquelles puisqu’il s’agit des femmes de Barbe Bleue…Oui, celles qui ont été tuées par leur affreux mari … Du moins, leur fantôme qui a beaucoup de choses à raconter et à préciser. “Les femmes de Barbe Bleue”, cinq comédiennes sur le plateau, dans un texte  plein d'humour et d'imagination qui a fait l’objet d’une écriture collective et d’une mise en scène dirigées par Lisa Guez.  

Ouvrir la porte et après ?

Barbe Bleue, “Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?” “Je ne vois que…” Petits, on a tous entendu cette histoire. On a peut-être même eu peur lorsque la lumière tamisée était éteinte ensuite dans sa chambre d’enfant…On s’est peut-être même interrogé ? Pourquoi ces femmes ont-elles été tuées, pourquoi ont -elles désobéi et ouvert la porte ? Au départ, la pièce sur Barbe Bleue proposée par Lisa Guez et les cinq comédiennes sur le plateau n’a rien de surprenant : Barbe Bleue s’en va, il donne un trousseau de clés à sa femme et lui interdit d’ouvrir une pièce au sous-sol avec une petite clé qu’il lui confie tout de même, elle ouvre la porte et il la tue…Oui, mais ici les femmes de Barbe-Bleue prennent la parole et en exprimant leur point de vue, elles vont changer l’histoire !

Les femmes de barrbe bleu - théâtre
©c Morgane Moal

Un plateau vide et peu éclairé, une femme habillée de rouge qui nous raconte sa rencontre avec un certain Monsieur Bleu, un homme distant mais séduisant qu’elle va épouser. Un jour, Il s’en va, lui confie toutes les clés de la maison et lui interdit…L’action se fige, la femme disparaît…Noir sur le plateau…Lumière… Quatre femmes sont assises sur des chaises en ligne et pratiquent un “rituel” qui les autorisera à fixer l’ordre de prise de la  parole…Ces femmes sont les fantômes des femmes de Barbe Bleue. À tour de rôle, elles racontent la rencontre avec cet homme : pour la première il est “un peu viking, mais extrêmement délicat, pour la seconde, il est “ravagé par la vie, brûlé par l’alcool…un homme brut qui la renvoie”, pour la troisième, sa barbe bleue est ainsi car tout comme elle, elle suppose que ce jour-là, il a mangé des myrtilles, la quatrième l’a rencontré dans un cocktail et l’a trouvé “bizarrement fichu”…Le récit de chaque rencontre est drôle, inquiétant …Avec humour et totalement solidaires, les quatre femmes écoutent, encouragent même si elles connaissent la fin. Chaque version de Barbe Bleue racontée ici, réactualise le conte et peu à peu en dépasse le contenu. 

Le chemin de la conscience et de la liberté

Déjà mortes, pour ces femmes, rappeler entre elles leur rencontre avec leur mari commun, leur permet de découvrir leur force. C’est une façon d’explorer par l’imagination les chemins qu’elles auraient pu parcourir pour se libérer et échapper à la mort. Les questions surgissent : pourquoi ne pas avoir perçu le côté prédateur de leur mari ? Pourquoi leur donne-t-il une clé qu’elle n’ont pas le droit d’utiliser ? Pourquoi n’ont elles pas osé prendre leur liberté ? Qu’y a-t-il derrière ces portes que nous n’osons pas ouvrir ? Pour les fantômes des femmes de Barbe Bleue, se raconter est une autre façon de revenir à la vie. En développant leur solidarité et leur écoute, elles finissent par trouver des espaces de résistance qui vont les aider à grandir et à vaincre leur peur de Barbe Bleue. En jouant le personnage de Barbe Bleue à tour de rôle, elles finissent par s’en emparer et par comprendre la domination qu’il a exercée sur elles.

Explorant la choralité, les quatre comédiennes “fantômes” s’amusent, dansent, deviennent des femmes plus “sauvages” et plus libres qui vont finir par dépasser la violence d’un désir qui est souvent “un mélange de la terreur et de la jouissance”. Anne, la dernière femme de Barbe Bleue sera celle qui en ne cédant pas à la peur, leur donnera la clé de leur libération.  Dépassant le conte de Perrault, la pièce dirigée par Lisa Guez et mise en forme par Valentine Krasnochok, se construit et remet en question les assignations à résidence proposées par certaines relations. En balayant les impératifs assignés par leur mari, les femmes reprennent contact avec leur imaginaire et trouvent le chemin du  courage.

“Chacune de ces questions est une clef, et il est probable que les réponses arriveront tâchées de sang. Derrière toute porte qu’on a peur d’ouvrir, toute question qu’on refuse de se poser, toute liberté à laquelle on accepte de renoncer, il y a un désir mort, une femme mise à mort par le prédateur en nous : La Barbe-Bleue.” Telle est la conclusion de Lisa Guez qui, avec une équipe remarquable et très vivante signe ici un très beau spectacle où le jeu solidaire, drôle et plein d’imagination de chaque comédienne ouvre sans analyse démonstrative, d’autres horizons à une réflexion sur la relation amoureuse et la liberté des femmes. 

Les Femmes de Barbe Bleue 

Spectacle lauréat du Prix du jury et du  Prix des lycéens – Festival Impatience 2019 

 Écriture collective et Mise en scène : Lisa Guez

Mise en forme / Dramaturgie : Valentine Krasnochok

  • Collaboration artistique : Sarah Doukhan
  • Collaboration artistique : Sarah Doukhan
  • Création lumière Lila Meynard, Sarah Doukhan
  • Création musicale : Antoine Wilson, Louis-Marie Hippolyte


 Avec : Valentine Bellone ou Mathilde Panis ou Ninon Perez, Anne Knosp, Valentine Krasnochok, Nelly Latour ou Ninon Perez, Jordane Soudre 

Durée : 1 H 25 

Du 17 au 30 mars 2022
Théâtre Paris- Villette – 211 av. Jean Jaurès- 75019 Paris

TOURNÉE   

  • Le Passage – Fécamp (76) • 1er avril 2022
    Théâtre de poche – Chartres (28) • 7 mai 2022 (en cours) 
  • Theatre du Bois de L’Aune – Aix en Provence (13) 12 et 13 mai 2022 
  • Nuits de Fourvière – Lyon (69) • 1er et 2 Juillet 2022
  • Théâtre Octobre – Lomme (59) • 12 juillet 2022  (en cours)


Retour haut de page