Je veux voir Mioussov de Valentin Kataïev

Je veux voir Mioussov / D’après Valentin Kataïev

Adaptation et mise en scène : Patrick Dray

On en parlait comme du “Feydeau soviétique”. Son nom Valentin Kataïev. Né en 1897 et décédé en 1986, Kataïev a été d’abord journaliste avant de devenir un auteur de théâtre reconnu pour son ironie mordante. En 1947, “Je veux voir Mioussov”, un vaudeville burlesque situé dans l’URSS de l’époque, le fera connaître dans toute l’Europe. Dans les années 60, la pièce est un des grands succès de la compagnie Jacques Fabbri. Dans une mise en scène de Patrick Dray, la troupe des Absurdistes, créée en 2020, nous entraîne à sa suite, dans les couloirs de la maison de repos des Tournesols où ce diable de Mioussov est bien difficile à trouver !  

Mais où se cache donc ce diable de Mioussov ? 

Dans la maison de « repos », Les Tournesols, ils lui courent tous derrière . Pourtant lorsque l’on dit que l’on veut voir Mioussov, la réponse est toujours identique : “Mioussov ? Il était ici il y a cinq minutes… Allez voir, il est peut être à la bibliothèque…”. Et ce pauvre Mioussov, sollicité par toutes sortes de personnes parce qu’il est administrateur des Tournesols, ne souhaite qu’une chose : se reposer le temps d’un week end !  Des gens de qualité comme par exemple le professeur Douchkine et sa femme, Klava Iniatchouk, Zaïseff et Kostia sont venus se reposer également dans cette maison des plus prisées, et où ils sont accueillis chaleureusement par Vera Kaprovna et le Docteur Kirilov.

Je veux voir Mioussov de Valentin Kataïev

Comique de situations, folie gestuelle et verbale

La pièce réunit dix personnages complètement délirants , pris dans la même situation: passer un week end tranquille, mais absolument en profiter pour voir Mioussov. Un seul lieu : le hall d’entrée de la maison de repos d’où partent des couloirs invisibles des spectateurs et où finissent par se croiser tous les personnages accueillis par une directrice et son assistante qui semblent les connaître d’une façon tout à fait intime. Lors de situations improbables, se croisent des faux maris, de vrais maris, un médecin un peu fou qui propose facilement des électrochocs, une directrice un peu déjantée, une amoureuse romantique, un professeur de langues orientales un peu dépressif qui cherche sa femme…Dix personnages en folie qui cherchent Mioussov bien évidemment et qui le croisent  sans le reconnaître…La mise en scène de Patrick Dray colle au texte à la minute près. Le rythme qui en découle n’offre aucun instant de répit. S’enchaînent des situations qui deviennent de plus en plus délirantes et où chaque personnage devient un “clown” triste ou agressif, mais toujours hilarant. 

Je veux voir Mioussov de Valentin Kataïev

Au-delà du comique verbal ou de situations, le texte met en filigrane une critique indirecte du régime soviétique de l’époque. Cette soi-disant maison de repos, lieu discret de rencontres amoureuses, est aussi un endroit où se pratiquent des soins bien étranges qui passent par la prise de médicaments secrets et de pratiques médicales un peu violentes et incompréhensibles comme les électrochocs. Par ailleurs sont obligatoires les bains à l’huile de pin et des séances dans le solarium situé sur le toit, où personne ne veut se rendre et où chacun revient dans un état bien étrange. Un tempo de course-poursuite donne l’impression que le chaos surgit à chaque seconde.

Tromperies, quiproquos, tous les ressorts de la comédie sont utilisés ici pour souligner l’absurde. Perdre le spectateur dans les méandres de situations de plus en plus inventives et affolantes a conduit le travail de cette troupe en totale écoute, au travers d’un jeu théâtral immédiat et talentueux. Soutenue par une générosité totale des acteurs, la mise en scène de Patrick Dray renouvelle l’approche du vaudeville et unit dans cette fable politique, le divertissement et la réflexion.
Mioussov ? Le voir ? Il vous attend !   

Je veux voir Mioussov

D’après Valentin Kataïev 
Adaptation et mise en scène : Patrick Dray

Avec :Nina Batlaj, Antoine Cafaro, Patrick Dray, Christophe Leduc, Nathan Lefevre, Mathilde Lejeune ,Florence Paris, Camille Remy. 

  • Assistant mise en scène : Denis d’Yvoire
  • Valérie Jung: Scénographie
  • Anne de Vains :Costumes 
  • Jérôme Pratx : Création lumière 
  • Stéphane Ratelade : Régie

Durée : 1 h 30

Tous les vendredis et samedis du 7 janvier au 25 juin 2022 à 19 h 30
Relâches les 23/04, 17/06 et 18/06 


Comédie St Michel – 95 Boulevard Saint Michel- Paris 75005 


Retour haut de page