Jamais Plus-Théâtre - Texte et mise en scène : Geoffrey Lopez

Jamais plus

Histoire inspirée de faits réels

Texte et mise en scène : Geoffrey Lopez

À bien des égards, l’Allemagne de l’avant-guerre est liée sur le plan politique à la montée du nazisme et à la séduction des jeunes gens pour les jeunesses hitlériennes. S’attachant à la courte existence de Franz Weissenrabe, un personnage de fiction qu’il invente, Geoffrey Lopez écrit et met en scène “Jamais plus”, une tranche de vie qui évoque le mouvement de "La Rose Blanche". Ce texte percutant et plein d’émotion évoque la résistance oubliée voire ignorée de certains jeunes allemands qui se sont opposés au nazisme et à la dictature hitlérienne.  

Les mécanismes de l’endoctrinement

Allemagne 1943. Franz Weissenrabe attend en prison son exécution. Une vingtaine d’années à peine. Il se raconte, depuis sa cellule, à sa mère et revient sur sa courte vie..
Dans l’ Allemagne des années 30, Franz a 13 ans et comme tous les gamins de son âge, il désobéit en se rendant en moto au bord de la mer…Franz se souvient des rires et des chants devant le feu avec ses copains, loin des idées parentales. Là, il se sent enfin vivant et libre. Franz, jeune homme, devient un membre des jeunesses hitlériennes. Et lorsqu’il défile, il se sent admiré et fier d’être regardé. Franz devient ainsi un bon petit soldat, un rouage invisible mais essentiel, pense-t-il, du grand coeur qu’est l’Allemagne dirigée par le grand chancelier Hitler. Il est prêt à tout, même à dénoncer son père lorsque celui-ci veut aider des Juifs à quitter le pays.
Mais face à la violence de l’arrestation de la famille juive qui vit dans le même immeuble que sa famille et qu’il connaît, face à la même violence que subit son père, Franz va rompre avec tout ce qu’il aimait jusque là. En rencontrant Hans et Sophie Scholl, il s’engage au sein de “La Rose Blanche”, un mouvement allemand de résistance.

Jamais Plus-Théâtre - Texte et mise en scène : Geoffrey Lopez
© Marie Hamel

De la résistance allemande

Le hasard est à l’origine de ce projet étonnant. Il y a dix ans, Antoine Fichaux, le comédien qui interprète le rôle de Franz découvre dans un article une information étonnante et peu connue : la commémoration des 70 ans de l’exécution de jeunes résistants allemands qui, en créant le mouvement de La Rose Blanche, s’étaient opposés aux actions du nazisme. Seconde rencontre décisive quelques années plus tard: celle avec Geoffrey Lopez qui deviendra l’auteur et le metteur en scène de “Jamais plus” .
La mise en scène de Geoffrey Lopez s’appuie sur une sobriété qui met en valeur l’intensité des actions et le mouvement du texte. En jouant sur la fiction du personnage de Franz, se met en place à la fois la réalité historique et l’accusation d’une jeunesse que le nazisme a voulu tuer. “Que fait-on du corps de ceux qui sont condamnés à mort ?” s’interroge Franz, [ je ne le sais pas ], mais vous serez balayés comme un cauchemar” affirme-t-il.

Jamais Plus-Théâtre - Texte et mise en scène : Geoffrey Lopez
© Léo Paget


Le récit de Franz se déroule, la veille de son exécution, dans la cellule de sa prison. Des lumières précises renforcent l’obscurité du lieu et de cette nuit renaissent les souvenirs. Peu à peu, à travers les images personnelles de Franz surgit une autre réalité. Comme des ombres, les résistants de la Rose Blanche qui seront eux aussi exécutés, se matérialisent à côté de leur compagnon. Leur présence invisible souligne le sens profond de leur action en dépit de la mort qui les attend. Pourtant “il n’est pas difficile de mourir, affirme Franz, il faut juste se laisser aller. Vivre demande plus d’exigence” .
“En 2023, on commémorera les 80 ans de la mort de ces jeunes gens,
rappellent Geoffrey Lopez et Antoine Fichaux, et ça doit se savoir”. L’idée est importante car cette pièce offre une autre façon de revisiter l’Histoire. À un moment, où une guerre nous rappelle que la dictature n’est jamais loin, mais que l’Europe a pu aussi se construire au-delà des guerres, oui cette pièce dans sa simplicité, sa sincérité percutante et poétique, par ses grandes qualités de réalisation artistique nous rappelle que les choix sont toujours possibles. De plus, la petite salle du Théâtre des Variétés est un véritable écrin pour en apprécier la finesse et l’émotion !



Jamais plus

Histoire inspirée de faits réels

Texte et mise en scène : Geoffrey Lopez


Interprétation :Antoine Fichaux

  • Musiques : Brice Vincent
  • Lumières : Felipe Gomes Almeida
  • Costumes : Patricia de Fenoyl

Durée estimée : 1 h 20


À partir du 15 Décembre 2022 –
Du Jeudi au Samedi : 20 h – Dimanche : 17 h

Théâtre des Variétés –– Petite Salle- 7 Boulevard Montmartre – 75 002- Paris


Tweetez
Partagez