Théâtre - "Farces et nouvelles de Tchekhov": Mise en scène : Pierre Pradinas

Farces et Nouvelles de Tchekhov

Mise en scène : Pierre Pradinas

Oui, Tchekov a aussi écrit des farces et des nouvelles ! Courtes et si drôles ! Cinq “Farces et Nouvelles de Tchekhov”  sont mises en scène par Pierre Pradinas. Des textes pleins de rire et de fantaisie où l’humanité des personnages se conjugue avec le burlesque des situations.
Théâtre - "Farces et nouvelles de Tchekhov": Mise en scène : Pierre Pradinas
Photo Marion Stanlens

Trois pièces et deux nouvelles

Tchekhov est sans doute le dramaturge le plus étonnant et le plus paradoxal de tous les auteurs de théâtre. Tout en exerçant sa profession de médecin, il publie entre 1880 et 1903 plus de 600 œuvres littéraires. C’est l’un des auteurs les plus connus de la littérature russe, notamment par sa façon de décrire la vie dans la province russe de la fin du XIXème siècle. Les 9 comédiens et comédiennes qui composent le collectif se relaient pour présenter un enchaînement de deux pièces courtes et une nouvelle en alternance.

“Farces et Nouvelles” réunit cinq textes intimes et courts. Deux pièces : “L’ours” et “Une demande en mariage”, un monologue “Les méfaits du tabac” et deux nouvelles “Un drame” et “La mort d’un fonctionnaire”.
L’un est un fumeur invétéré, (“Les méfaits du tabac”), mais il doit, sur les injonctions de sa femme, faire une conférence sur les méfaits du tabac. Sa femme l’appelle l’épouvantail et dans son gilet usé et son costume bon marché, son désir le plus cher serait d’échapper à ses invectives. Jeune, il avait des rêves, vieux, il ne rêve que de prendre du repos et de lui échapper.
Père et fille, voisin et voisine (« La demande en mariage »), écrivain raté et éditeur connu, (« Un drame ») les personnages se frottent, s’invectivent, s’embrasent dans leurs contradictions, leurs envies et se confrontent entre casse- têtes , prises de bec et empoignades.

Théâtre - "Farces et nouvelles de Tchekhov": Mise en scène : Pierre Pradinas
Photo Marion Stanlens

Des figures grotesques et truculentes

La grande force de Tchekhov enrobe le burlesque, la tristesse et le ridicule de la plus grande humanité. La mise en scène minimaliste de Pierre Pradinas tout en simplicité, avec peu d’accessoires ou de costumes pourrait se dérouler dans n’importe théâtre, sur des tréteaux ou sur une place. Les comédiens courent joyeusement d’un rôle à un autre. La mise en scène, en quelques instants, passe grâce à deux régisseurs “maladroits”, du portrait du monde paysan au snobisme d’un auteur connu qui ne sait comment se débarrasser d’une Mme Mourachkine qui vient lui lire les cinq actes de sa pièce.
Portée par des comédiens de très grand talent qui partagent entre eux et avec nous leur plaisir de jouer, la mise en scène simple et pertinente met en valeur le texte et souligne la peinture cinglante des travers de l’âme humaine que Tchekhov raille sans méchanceté. La farce se raconte parfois de façon cruelle et pourtant ces portraits font rire et nous touchent tout à la fois car chaque personnage est regardé avec tendresse par leur auteur.
Pierre Pradinas aurait pu choisir de monter “La Cerisaie” ou « La Mouette », mais il reste un chercheur, un fouineur et continue à être un transmetteur de théâtre. Rappelons qu’il fut avec Niels Arestrup en 1990 le créateur de l’École du Passage.
En choisissant de monter ces farces et ces nouvelles de cette façon(2 textes et une nouvelle en alternance), il nous permet de redécouvrir la finesse et la faconde du maître russe, son sens du portrait qui, en touches habiles, rapides et avec beaucoup de finesse, croque les personnages et raille nos prétentions. Un vrai bonheur pour les neuf comédiens qui se partagent les rôles, s’en donnent à coeur joie et nous emportent avec eux ! …

Théâtre - "Farces et nouvelles de Tchekhov": Mise en scène : Pierre Pradinas
Photo Marion Stanlens

Farces et nouvelles de Tchekhov

Mise en scène : Pierre Pradinas

Traduction :Une demande en mariage, l’ours, les méfaits du tabac : André Markowicz et Françoise Morvan
Un drame, la mort d’un fonctionnaire : Elsa Triolet

Avec : Quentin Baillot, Louis Benmokhtar, Romain Bertrand, Aurélien Chaussade,Laure Descamps, Maloue Fourdrinier, Maud Gentien, Philippe Rebbot, Prune Ventura

  • Collaborateur artistique : Simon Pradinas
  • Assistant : Simon Courtois
  • Création musicale : Christophe “Disco” Minck
  • Lumières : Orazio Trotta
  • Costumes : Céline Guignard

Durée : 1 h 15

Les 9 Comédiens et comédiennes se relaient pour présenter un enchaînement de deux pièces courtes et une nouvelle en alternance


Théâtre Le Lucernnaire75006 Paris

Du Mercredi 8 Novembre 2023 au Dimanche 7 Janvier 2024
Du mardi au samedi à 19 h – Dimanche : 16 h

Retour en haut
Tweetez
Partagez