Cent mètres papillon/ Reprise

Texte : Maxime Taffanel

Mise en scène : Nelly Pulicani

“Cent Mètres Papillon” raconte l’histoire de Larie, un adolescent de 16 ans, qui se rêve en champion de natation. C’est aussi celle de Maxime Taffanel qui, avant de devenir comédien, a été pendant toute sa scolarité un nageur de haut-niveau. Sous la direction de Nelly Pulicani, dans un texte tout en mouvement et en poésie, il nous fait revivre les entraînements au quotidien et les compétitions éprouvantes, mais aussi le plaisir de la glisse. 

Une eau qui se pare d’une robe de bulles

Pour Larrie tous ses moments de liberté sont consacrés à nager afin de gagner ce cent mètres papillon dont il rêve. Au-delà du plaisir de la découverte, dans une routine parfois exaspérante, chez le jeune nageur naît aussi le plaisir de la compétition réglée par le chronomètre du coach, chef d’orchestre et organisateur d’un temps avec lequel on ne peut pas tricher. Un chronomètre qui fige aussi le plaisir du rythme que trouve le corps en glissant dans l’eau. À la joie des premiers moments, succède l’étroitesse de ce temps soumis à la performance où le corps oublie le plaisir de“déambuler entre les bulles”.  Soumis à la dictature du chronomètre, le nageur finit par perdre l’usage du “parler liquide”, cette aptitude qui lui permettait de se sentir grand et de rêver dans l’eau.  

S’appuyant sur son expérience, Maxime Taffanel fait alterner les mots et les sensations. Dans une écriture précise et tout en sincérité, il partage son expérience et la transforme en performance théâtrale. Qu’entend le nageur dans l’eau ? Comment son corps se déplace-t-il pour gagner les précieuses secondes qui conduisent aux plus hautes marches du podium ? À la fois concert et chorégraphie, le spectacle se déroule entre une musicalité précise de sons issus uniquement des rythmes impulsés par le comédien et de mouvements de nages qui apparaissent sur la scène dans toute leur fluidité et leur maîtrise. 

L’étrangeté des rituels

Au-delà de l’anecdote, Maxime Taffanel et Nelly Pulicani nous racontent l’étrangeté des rituels, des courses, des défaites et des remises en question du monde de la compétition. Ensemble, en mettant en scène les gestes de la natation, ils interrogent d’une autre façon, l’engagement corporel dans le jeu de l’acteur. Les mots agencés autour des sons et du mouvement transmettent l’expérience sensorielle du nageur dans l’eau et conduisent l’acteur à une autre grammaire du geste. Sans artifice, dans une écriture et une mise en scène précise et minutieusement construite, cette fiction empreinte d’humour met aussi l’accent sur les faux espoirs de la compétition et la solitude qui en découle. En passant du monde de la compétition à celui du théâtre, Maxime Taffanel transforme son expérience et offre une approche originale du jeu de l’acteur, à la fois source de questionnement et parole en mouvement. 


Cent mètres Papillon

Texte et interprétation Maxime Taffanel 

Mise en scène Nelly Pulicani  


Création musicale Maxence Vandevelde 

Lumière Pascal Noël
Conseils costumes Elsa Bourdin


Durée estimée 1h


Reprise  en Octobre 21

THÉÂTRE DE BELLEVILLE – Passage Piver, Paris 11°

 

Retour haut de page