« Elle rêvait d’une ferme en Afrique »

L’œil de la souris


KAREN BLIXEN , personnage de théâtre : LE JEU DES ACTRICES

Variations théâtrales à partir d’un thème de Karen Blixen

Texte de René Fix / Mise en scène : Claudia Morin

1959. Affaiblie et malade, Karen Blixen entreprend un voyage aux Etats-Unis. Accueil triomphal et réalisation d’un de ses rêves : dîner avec Marylin Monroe et son mari Arthur Miller. Partant de cette date et de ce voyage, René Fix s’est librement  inspiré du livre de Karen Blixen pour écrire la pièce “Elle rêvait d’une ferme en Afrique” que Claudia Morin met en scène. 

Une partie de la pièce se fonde sur les rapports des comédiennes dans la construction du personnage de Karen Blixen à deux âges de sa vie pour la pièce qui doit se jouer dans un théâtre de Broadway. Julie Timmermann interprète le rôle de Karen Blixen dans son jeune âge, Claudia Morin, celui de l’écrivaine dans sa maturité. 

Le monde a changé. La Karen Blixen de 1959 est une femme mondaine, sophistiquée, adulée comme écrivaine, mais vieillissante et affaiblie. La jeune Karen du début du siècle monte à cheval, cultive le café, chasse le lion et découvre l’Afrique et les gens qui y vivent avec passion. Le jeu des deux comédiennes s’impose à travers ce rapport physique qui devient complémentaire. Julie Timmermann met en jeu toute son énergie, sa colère et sa passion au service de cette jeune Karen, alors que, face à elle, le jeu de Claudia Morin s’appuie sur la fragilité, la séduction en fuite, une volonté qui s’est épuisée et devenue illusoire. Entre les deux comédiennes se nouent un rapport complice porté par la réalité de leur âge en écho à celui des personnages de la pièce.    

Autre question : Si au cinéma filmer l’Afrique est possible comment “mettre” l’Afrique sur une scène de théâtre ? Une scène jouée par Julie Timmermann en rend compte d’une bien jolie façon. Dans cette scène particulière, les mots issus du texte de Karen Blixen dits sur les rythmes d’une musique africaine, habitée par des sons de la nuit ou de la forêt, nous ouvre les portes d’une Afrique fantasmée et embellie par le rêve. Un rêve vite enseveli sous la réalité des bruits du restaurant new-yorkais, le lieu de la rencontre entre Karen Blixen et le producteur de la pièce. Choc des mondes, des époques et des ambiances sonores…  

Elle rêvait d’une ferme en Afrique – Texte de : René Fix

Mise en scène : Claudia Morin 

  • Scénographie : Pascale Stih 
  • Conception lumière : Philippe Sazerat 
  • Costumes : Dominique Rocher 
  • Effets sonores : René Fix

Avec : Claudia Morin , Julie Timmerman, Philippe Caulier, Clément Camara

Du 30 janvier au 22 mars 2022 / Dimanche à 18h, Lundi et Mardi à 21h

Théâtre Essaïon6 Rue Pierre au Lard – 75 004 Paris 

Karen blixen
Karen Blixen

Voir aussi une courte biographie de Karen Blixen sur l’œil de la souris

Retour haut de page